Premier enseignement clé de l’enquête, les applications mobiles constituent désormais la première priorité d’investissement digital

(27 %) pour les annonceurs interrogés, au même titre que les sites web. Suivent la publicité online (20 %), les réseaux sociaux (11 %) et l’emailing (7 %).

À noter également que 78 % des annonceurs ont au moins une application – contre 72 %, en 2014 -, 96 % possèdent un site Web et 85 % un site mobile.

Priorité aux applications

Les défis des applications mobiles ? Les coûts de maintenance (pour 41 % des annonceurs), les coûts et délais de mise à jour (38 %), les coûts de développement, ainsi que la fiabilité des applications, notamment.

Investissement mobile en hausse

Les investissements mobiles des annonceurs sont en hausse, par rapport à 2014, mais demeurent équilibrés entre publicité (48 %) et développement (52 %).

Ainsi, les budgets alloués à la publicité et à la promotion mobile sont en hausse pour 69 % des entreprises – contre 64 %, en 2014 et les budgets alloués au développement et à la maintenance des outils de marketing mobile de 81 %.

Quels objectifs?

Pour atteindre ces objectifs, l’A/B testing mobile et la personnalisation des applications sont plébiscités. 88 % des annonceurs jugent ainsi primordial de personnaliser leur application – contre 78 %, en 2014 – et la même proportion trouve important de tester plusieurs variantes. Ils sont d’ailleurs 68 % à envisager un déploiement potentiel de l’A/B testing mobile d’ici fin 2015.

livre-numerique-le-debut-de-la-fin,M262156

Traduction en Anglais ;

The priority of advertisers in 2016
First key lesson of the survey, mobile applications have become the first digital investment priority (27%) surveyed for advertisers, as well as websites. Follow the online advertising (20%), social networks (11%) and emailing (7%). Note also that 78% of advertisers have at least one application – against 72% in 2014 – 96% have a website and 85% a mobile site. Priority applications The challenges of mobile applications? Maintenance costs (41% of advertisers), the cost and time of update (38%), development costs, and the reliability of applications, including.
Mobile investment up
Mobile advertising investments are increasing, compared to 2014, but remain balanced between advertising (48%) and development (52%). Thus, the budgets for advertising and promoting mobile are up to 69% of companies – against 64% in 2014 and the budgets allocated to the development and maintenance of mobile marketing tools by 81%.
What objectives?
To achieve these objectives, the A / B testing mobile and personalization applications are favored. 88% of advertisers believe so important to customize their application – against 78% in 2014 – and the same proportion is important to test several variations. They are also 68% to consider a potential deployment of A / B testing mobile end of 2015.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.