Devenez formateur

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

Vous n’avez rien à avancer

Accompagnement individuel

Devenir formateur dans son domaine de compétences

Bilan de Compétences Subventionnée + une Formation + une Certification Officielle offerte

ous êtes spécialisé dans un domaine précis et souhaitez transmettre vos compétences ? Le métier de formateur est fait pour vous. Il permet d’exercer en toute autonomie une activité intellectuellement gratifiante. En même temps, devenir formateur comporte de nombreuses exigences à connaître avant de se lancer. Nous allons ici répondre aux questions essentielles sur ce métier, afin que vous puissiez préparer votre réorientation professionnelle en toute connaissance de cause.

Obtenez en + un Bilan de Compétences. Développez votre carrière. Expertise personnalisée

uelles sont les qualités et compétences requises pour devenir formateur ?

Une personne qui choisit de devenir formateur doit d’abord posséder de solides connaissances et présenter une expérience avérée dans le domaine qu’elle souhaite aborder. Elle doit également faire preuve d’une bonne pédagogie.

Concernant les qualités humaines, le métier de formateur nécessite en premier lieu un sens aigu de la communication. Il est également important de savoir gérer les dynamiques de groupe, sachant que les apprentissages s’effectuent souvent en collectif.

Le formateur est appelé à se déplacer et à adapter les contenus pédagogiques aux exigences du public concerné. De ce fait, il doit faire preuve d’une grande autonomie dans l’exercice de son métier.

Quelles sont les tâches liées à la fonction de formateur ?

Être formateur ou formatrice consiste à préparer et à animer des formations et stages pour un public d’adultes, qu’il s’agisse de salariés ou de personnes en recherche d’emploi. L’apprentissage peut s’effectuer sous forme de cours particuliers, de cours collectifs ou de stages. Il s’effectue en salle ou en entreprise.

Concrètement, le formateur est chargé de :

  • Préparer des contenus pédagogiques et le déroulement de la formation professionnelle conformément aux besoins du public cible ;
  • Animer ou superviser les formations ;
  • Évaluer les résultats ;
  • Réaliser une veille pédagogique et technique permanente sur le domaine d’intervention.

Dans ses tâches, le formateur est amené à manipuler différents types de ressources et d’outils, notamment les référentiels de formation et le matériel informatique nécessaires aux apprentissages prévus. Il participe également à l’amélioration de ces outils.

Quel salaire pour un formateur débutant ? Et quelle évolution possible ?

En général, les formateurs travaillent pour les organismes publics ou parapublics : chambres de commerce et d’industrie, chambres des métiers et de l’artisanat, associations de comme l’Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa), le Cnam, etc. Toutefois, il existe aussi divers établissements privés de formation qui recrutent ce type de professionnels.

Selon sa fonction (d’animateur à concepteur ou responsable de formation), un formateur peut recevoir entre 1 800 € et 2 700 € brut par mois en France.

Quelles sont les formations à suivre pour le métier de formateur ?

Le formateur doit en premier lieu justifier d’un niveau d’études Bac+3 (Licence Pro) à Bac+5 (Master Pro), ainsi qu’une expérience avérée dans le domaine enseigné. Il est ensuite possible de suivre une formation de formateur pour obtenir les diplômes requis :

  • Titre professionnel de formateur pour adultes ;
  • Licence pro en formateur d’adultes ou formateur professionnel ;
  • Master pro en éducation, enseignement ou apprentissage et formation de formateur.

La Fédération de la formation professionnelle propose également un Certificat de qualification professionnelle (CQP) formateur consultant. Ce CQP est accessible en Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Il est possible de mobiliser le Compte personnel de formation (CPF) pour obtenir un diplôme professionnel ou pour une VAE. 

Quelle évolution de carrière pour un formateur ?

Pour évoluer dans sa carrière, le formateur peut acquérir une spécialisation ou une plus grande responsabilité. L’animateur peut ainsi devenir responsable de formation dans un service RH, responsable pédagogique au sein d’un centre de formation, responsable e-learning, consultant ou coach. Il est également possible de créer sa propre entreprise pour proposer des formations continues ou selon le domaine de spécialisation ou des prestations de conseil aux entreprises en matière de formation et gestion des compétences.

En conclusion

Le métier de formateur implique plusieurs exigences en matière de compétences et qualités humaines, mais c’est une orientation intéressante pour les personnes en quête d’autonomie. Il existe différentes formations en ressources humaines et formation, que vous pouvez suivre pour débuter dans le métier ou affiner vos compétences pédagogiques.

Cours en ligne à la demande