Le venture capitalist ou capital risque en français, est une forme de capital-investissement, c’est-à-dire, d’opérations de financement consistant à injecter des fonds dans une entreprise en contrepartie d’une prise de participation, qui concernent les entreprises innovante à fort potentiel de croissance (start-up) au moment de leur création.

Caractéristiques du financement

L’objectif principal, pour l’investisseur, dans une opération de venture capitalist, est de réaliser une plus-value dans le futur, sur la cession des titres acquis lors de l’injection des fonds, avec l’augmentation de la valeur de la société.

Les opérations de capital-risque sont réalisées aussi bien par des physiques que sont les business angels, que par des personnes morales telles que les sociétés de capital-risque (SCR), les fonds de capital-risque et les fonds communs de placement.

L’injection de fonds dans l’entreprise demandeuse est obligatoirement assortie d’une prise de participation de l’apporteur dans celle-ci.

Avantages et inconvénients

L’avantage principal de ce mode de financement est qu’en sus des fonds injectés, l’apporteur met à la disposition du demandeur, ses réseaux professionnels et commerciaux, ainsi que son expérience et son expertise.

Cependant le pouvoir de décision de l’entrepreneur se trouve dilué, l’apporteur intervenant dans la prise de décisions stratégiques et importantes de la gestion courante. Il peut même arriver que l’entrepreneur soit déposséder de son entreprise dans le temps.