Bonne ou mauvaise réputation, c’est selon !

La réputation est l’opinion que se fait le public sur une personne ou une entreprise. C’est le résultat de tous les actes, agissements et les manières de se comporter au quotidien de chacun de nous tous. De par cette définition, la réputation a une connotation de communauté et influe pour beaucoup sur notre environnement social.

Se forger une réputation.

Soigner son image pour avoir bonne réputation se travaille. La réputation étant une notion sans cesse en mouvement, rien n’est acquis, tout est à conquérir et à reconquérir. Il nous faut être vigilant à chaque instant : veille permanente, ne pas se reposer sur ses lauriers et devancer les opinions. Se protéger contre les attaques et protéger son image de marque et avoir une notoriété, se repose alors sur la communication.

Subjectivité et relativité de la réputation.

La notion de réputation est subjective. Tout commence par le mot « selon » qui veut dire du point de vue de ou d’après un jugement. La réputation n’est jamais objective et dépend toujours de tout un nombre de paramètres : le milieu dans lequel on évolue, la présentation physique, l’origine, la manière d’être en général et surtout le rapport qu’on a avec celui qui émet l’avis sur nous.

Dualité de la réputation

Découlant de cette notion de relativité, la dualité : l’opinion est soit favorable soit défavorable, positive ou négative, pour ou contre. Et vu qu’elle se forge sur le regard de tout un réseau de personnes, il est difficile de se débarrasser d’une mauvaise image. Il est très facile de la perdre au moindre faux pas. S’ensuivent dénigrement, diffamation. L’image est ternie et on perd pour un bon moment sa bonne réputation. « Une réputation perdue ne se retrouve plus. »