La prestation offshore

La prestation Offshore constitue l’ensemble des activités opérées à l’extérieur d’un pays. Sur le plan stratégique, il est  plus rentable pour une entreprise de produire dans des pays présentant un prix de mains d’œuvre plus faible.

En effet, elle consiste à transférer une partie ou la totalité d’une activité dans un tierce pays où les services  et  les conditions financières permettent à l’entreprise d’assurer son fonctionnement et d’engranger des bénéfices. Ce système s’établit par la mise en place d’une entité délocalisée ou une externalisation auprès d’un acteur local.

Depuis le début de l’année 2000, les entreprises dans le domaine de l’informatique, de l’édition,  les industries textiles… ont opté pour cette politique de développement offshore.

Certes, un coût minimum de la production pour le même travail paraît être l’idéal. Cependant, il faut faire une étude approfondie du contexte social, économique et culturel de l’environnement dans lequel les prestataires évolue. Les facteurs socioculturels sont primordiaux, comme le milieu social qui présente de vraies répercussions sur les objectifs entendus. Prenons l’exemple de l’Inde. Un Indien sortant d’une école d’ingénieur ne paraît pas très différent d’un jeune diplômé occidental. Seulement, si l’on se concentre sur l’environnement familial de chacun, le manageur apercevra leur différence. Dans ce cas, il doit apprendre  à le connaître pour pouvoir l’intégrer dans son groupe.

En ce qui concerne le cadre régissant, la loi et la convention relatif au travail, il faut faire le bon choix . Le système juridique de la Suisse Romande ou de la Grande Bretagne est approprié à celui de  l’Inde.