S’il est des sujets qui constituent les premières priorités des entreprises, l’utilisation des appareils

mobiles sont, sans conteste, l’une de leurs préoccupations majeures qui ne trouvent pas de réponse

définitive. L’enjeu de la mobilité amène son lot d’opportunités mais également d’inconvénients, et

les entreprises en sont encore aux tâtonnements et aux solutions provisoires dans leurs tentatives de

gérer cette puissance de travail.

L’entreprise qui veut faire son chemin dans cette phase de transformation digitale qui s’amplifie, doit

pouvoir jouer sur deux tableaux, à savoir, permettre aux collaborateurs d’accéder rapidement aux

données dont ils ont besoin, mais aussi faire en sorte que les données de l’entreprise soient

sécurisées.

BOITE2.com devenez propriétaire de votre application mobile

Une productivité encouragée par l’accès rapide aux données

Il est indiscutable que les progrès apportés par les nouvelles technologies dans la productivité de

l’entreprise sont fulgurants. L’introduction de ces nouvelles technologies, initiée par la

transformation digitale, est parfois abondamment relayée par le phénomène du Bring Your Own

Device (BYOD), l’apport personnel des salariés en outils de travail numériques au bénéfice de

l’entreprise. Les avantages sont nombreux car les commerciaux, par exemple, se rapprochent

vraiment des clients à qui ils font une présentation sous différents formats des produits ou des

services qu’ils proposent à l’aide de leur tablette. De même, le Smartphone, bien plus léger et donc

plus transportable que la tablette et autrement plus pratique que l’ordinateur portable, permet

l’échange de données entre collègues et l’accès aux données de l’entreprise en temps réel, à tout

moment et de n’importe où. Par ailleurs, l’entreprise n’a plus à se soucier de la formation du salarié

pour la manipulation et l’utilisation de l’appareil qui lui appartient et qu’il connaît bien, tout comme

les applications qu’il a lui-même installées. Ces applications vont de celles qui lui permettent

d’organiser son temps, à celles qui le renseignent sur l’état du trafic des transports en commun, en

passant par celles qui permettent le partage de documents confidentiels.

BYOD et sécurité des données

Si le BYOD booste la productivité au sein de l’entreprise, celle-ci est toutefois soumise à un dilemme.

Avec l’utilisation de ce grand nombre de terminaux, la sécurisation des données pose problème car

l’entreprise embarque aussi bien les données personnelles du propriétaire de l’appareil mobile que

les données communes et surtout les données sensibles. Les priorités du rendement dictent la mise à

disposition du salarié des données dont il a besoin pour faire correctement son travail, il n’est donc

pas indiqué de lui en interdire l’accès. Mais comment savoir jusqu’à quel degré de précautions le

salarié peut faire montre pour ne pas exposer les données sensibles au piratage. Par ailleurs,

l’entreprise endosse la lourde responsabilité de respecter les données personnelles du propriétaire

du mobile aussi. Si un litige devait survenir, qu’en serait-il des données de l’entreprise enregistrées

dans le mobile personnel du salarié ; si les administrateurs venaient à effacer ces données,

qu’adviendrait-il des données personnelles du salarié ? Telles sont, entre autres, les problèmes

d’éthique qui se posent à l’entreprise avec l’introduction des mobiles personnels des salariés.

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.