Dans cette troisième partie, nous abordons le versant optimisation de contenu sous tous les angles.

Vous avez levé tous les obstacles liés à l’indexation de votre site web. Vous avez défini votre marché, ou plutôt vous l’avez formulé avec le langage du public que vous visez et qui est à votre portée. Il est temps maintenant de passer au travail d’optimisation de votre contenu.

L’optimisation du contenu HTML est la face la plus connue du référencement. Il est vrai qu’aux premiers temps du web, il fallait peu de choses pour être bien positionné. Un simple travail au niveau du contenu HTML suffisait quasiment une bonne fois pour toute.

Les choses ont bien changé ! Le référencement est devenu un travail de forçat qui demande aujourd’hui à être actualisé régulièrement.

Dans un premier chapitre nous revenons sur les principes clés de l’optimisation de contenu : le décompte et la densité des mots-clés. Impossible de faire l’impasse, ils interviennent à tous les niveaux de l’optimisation de contenu.

Le deuxième chapitre sera consacré à l’optimisation des urls de vos pages web, dimension souvent négligée. Vous y trouverez des conseils pour le choix de votre nom de domaine, de votre hébergement, sur le bon format des urls (celui qui plaît aux moteurs de recherche).

Une sous-partie sera également consacrée à l’url-rewriting, technologie souvent incontournable en matière de référencement.

Dans le troisième chapitre, nous nous intéresserons au code HTML de vos pages web. Nous passerons en revue la plupart des balises HTML importantes pour le référencement. Vous saurez ce que disent les standards, en quoi ces balises infléchissent votre référencement, comment les calibrer, etc.

Enfin dans le dernier chapitre, nous nous attarderons sur un problème de plus en plus fréquent sur Internet : le duplicate content. Les sites web qui reprennent tout ou partie de votre contenu peuvent pénaliser votre référencement. Vous saurez comment vous en prémunir.

ATTENTION, en référencement l’optimisation n’est pas tout.

L’optimisation est NECESSAIRE.

L’optimisation n’est pas SUFFISANTE.