Le monde des start-up connait de nos jours une expansion très remarquable. Ceci grâce à ce que ces sociétés pourront avoir comme retombées positives sur la promotion de l'emploi et la génération de la valeur ajoutée qui participera à coup sûr au développement économique et social. Pour concrétiser leur espoir et mettre leur savoir faire sur des bases solides et réelles, ces sociétés ont besoin de fonds et de soutien des établissements financiers ou l'intervention parfois des pouvoir publics pour arriver au bout de leur objectif. Parmi les méthodes déjà mise en œuvre pour aider les start-up dans leur action ont cite le cas de la levée de fonds.

Qu'est-ce que la levée de fonds?

Cette façon de faire qui est organisée auprès des investisseurs financiers est réalisée en plusieurs phases. Pour commencer on doit établir un business plan (sous forme de présentation), avoir une idée sur l’importance de l’entreprise, faire une sélection des investisseurs en fonction de l’évolution de la société dans le temps et enfin une réunion avec les investisseurs potentiels s’impose pour plus amples explications concernant le dossier objet de la levée de fonds.
Une fois le dossier retenu, l’investisseur émet ses remarques concernant la société, en précisant les conditions de son intervention. Passé ce stade, des négociations sont entreprises débouchant sur la signature d’un pacte d’actionnaires qui précise notamment les conditions de sortie du capital, le droit de préemption,… cette dernière étape pourrait être plus longue vu son importance.