Le crowdfunding (« financement collectif ») est un projet mêlant des gens, un réseau (y compris les réseaux sociaux), c’est une façon de financer un projet en faisant appel à un grand nombre de personnes en effectuant de petits investissements. Une fois ces investissements cumulés, ils servent à financer le projet pour que celui-ci puisse être amorti par un financement plus classique (banques ou investisseurs). Grâce à cette communauté et à l’importance croissante des réseaux sociaux, la possibilité de financer un projet devient possible pour tous, assez facile à mettre en place grâce à des plate-formes dédiées à cela et surtout peu coûteux.
Le crowdfunding n’est pas un don désintéressé puisque l’internaute qui effectue son investissement n’est pas seulement souscripteur mais aussi prescripteur : il interagit sur la notoriété, la visibilité, la crédibilité du projet qu’il aide à supporter.

Dollar-symbol-symbole-sign BOITE2.ComC’est Internet qui offre cette solution unique en son genre de financer des projets et d’établir un lien entre un créateur et son public potentiel grâce à une mise en contact directe et continue.

Concrètement, le créateur de projet a à sa disposition une page web (qu’il soit musicien, auteur, voyageur ou entrepreneur) et des outils dits de monétisation. Les internautes sont invités à soutenir financièrement le projet en effectuant un don par exemple. C’est un concept novateur qui a vu le jour aux Etats-Unis avec le fameux Kickstarter qui a su lever des millions de dollars pour financer des dizaines de projets. En France, le succès de ce système de financement est arrivé avec l’émergence du site MyMajorCompany qui a notamment révélé le chanteur Grégoire et la chanteuse Irma.

L’important dans le crowdfunding est le public, l’audience : plus elle est importante, plus on parle du projet, plus il y a de chances que le projet soit validé et financé.
Les avantages sont nombreux, à savoir une étude sans aucun risque, un financement peu coûteux, des droits réservés sur la propriété des créations, la possibilité de financer de petits projets qui n’auraient pas vus le jour autrement par le circuit traditionnel, le contact entre le créateur du projet le public.

C’est une véritable révolution dans la façon de gérer son argent et de mener un projet à terme car l’internaute mise avec son argent. Il devient un complément à l’élaboration d’un projet.