Formation BOITE2 com Mise à jour Google par BOITE2 com

Nous allons parler de la dévolution du moteur de recherche. On revient dans les années 90. Qu’est ce que je veux dire dans revenir dans les années 90 ? Dans les années 90, on écrivait des pages et puis on cherchait à écrire des choses intéressantes. Et petit à petit, des robots ou des moteurs de recherche, Google venait à peine exister, pouvaient trouver des pages et nous référençaient et nous mettaient en première ligne.

 

Et puis après, on a une évolution. On a cherché à vouloir être sur optimisé pour les moteurs de recherche. On a voulu avoir beaucoup trop de liens, d’autres sites qui pointent vers votre site. Et donc, Google s’est rendu compte qu’il y avait une exagération de ces techniques. Il y avait de ce qu’on appelle du « spamdexing ». Il y avait des techniques « black hat » qui cherchaient vraiment à cacher du texte. Dès fois, on voyait un texte blanc avec un fond blanc et le texte était à peine lisible parce qu’on voulait que ça soit référencié par Google mais pas lu par les internautes parce qu’on marquait chaque fois les mots clés : référencement, référencement, référencement. Ça c’est des techniques qui sont de plus en plus bannies par Google. Pourquoi ? Parce qu’il a compris qu’on a cherché à le tricher. Et donc, aujourd’hui, il faut revenir aux années 90. Cherchez à ne pas mettre trop de liens dans des thématiques qui ne correspondent à ce que vous écrivez. Ne pas cherchez à faire ce qu’on appelle du « clocking », à cacher certaines pages de votre site ou rediriger le robot Google vers un site quand ça l’intéresse. Google a aussi compris cette technique de clocking. Donc, optimiser votre texte pour l’internaute.

 

Google prend en compte de plus en plus le taux de rebond. C’est quoi le taux de rebond? Google a des navigateurs comme « Google chrome ». Il sait qu’un internaute va poser une question, il va taper un mot clé, un référencement. S’il tombe sur un site de Boite2com, il reste 5 minutes. Il revient sur Google et il pose une question différente. Google se dit « il a fait son travail ». Pourquoi ? Parce que l’internaute n’a pas pu poser des questions et il sait qu’il y est resté 5 minutes. Donc, il va dire Boite2com a donné une bonne information sur le référencement. Il va lui mettre encore plus facilement en première position et si on l’est déjà, j’espère, on y reste.

 

A contrario, si un internaute tape un mot clé comme buzz, tombe sur le site boite2com et revient tout de suite sur Google, Google va analyser le taux de rebond s’il y tient. Il y a beaucoup d’internautes qui ne vont pas visiter plusieurs pages de boite2com reviennent sur Google. Donc, on va déréférencer boite2com sur le site buzz. Donc, concrètement, il faut captiver l’attention. Une des façon de captiver l’attention c’est du texte et aussi des images. Vous mettez des images. Aujourd’hui, on est visuel. Mettez des vidéos. Pourquoi ? Parce que quand un internaute voit une vidéo il va rester peut être le temps de la vidéo, souvent ça va être 2, 3, 4minutes, ne mettez pas de vidéo trop longue. Pourquoi ? Parce que l’internaute va visiter votre site, va regarder votre vidéo de 4 minutes et il va peut être retourner sur Google. Mais Google se dit « attends, l’internaute y est resté 4 minutes, c’est déjà bien». Il va donc analyser ça comme un bon taux de rebond et donc va se dire on référence encore mieux le site Boite2com. Donc, concrètement, cherchez à captiver l’intention de l’internaute.

 

Une des façons aussi c’est d’inciter les internautes à commenter si vous laissez des champs commentaire en bas de votre texte. L’internaute, même s’il écrit 3 lignes, souvent il écrit un contenu qui peut être intéressant, donc qu’il va se creuser un peu les méninges, donc il va perdre du temps sur votre page et donc il va rester longtemps et ça va faire plaisir à Google pour le taux de rebond. Donc, mettez en place des outils d’analyse web. Un des outils d’analyse web que je vous conseille qui est « Piwik » qui vous permet de calculer votre taux de rebond. Si vous avez un taux de rebond supérieur à 50%, c’est à dire qu’un internaute est venu sur votre page et la moitié des internautes sont revenus sur Google ou sur une autre page différente de votre site, ce n’est pas bon. Si vous avez un taux de rebond beaucoup plus faible, si un internaute est venu et resté longtemps à visité différentes pages de votre site, vous avez un bon taux de rebond. Vous faîtes plaisir à Google qui a fait son job et vous êtes mieux référencer. Voilà, je ce que vous conseille, de faire captiver l’intention de l’internaute.