Formation BOITE2 com Buzz sur Internet par BOITE2 com et SUPINFO International University

Bonjour, bienvenu sur cette nouvelle émission sur le webmarketing. Je m’appelle

Frank Parienti de la société Boite2 com et nous allons parler du Buzz sur le web.

Et oui, aujourd’hui, avec très peu de moyen et un peu de votre temps, il est

possible de vous faire connaître, de faire passer un message avec le Buzz. Le Buzz

peut être positif et aussi négatif. Attention à ne pas faire n’importe quoi. On a eu

un exemple avec Vichy, qui, en 2006 a créé un faux site en disant que c’était une

bloggeuse qui voulait être parlée de ses problèmes de peau. En fait, les

internautes se sont rendus compte que c’était Vichy derrière et donc, ça a pu

générer un Buzz négatif. Mais, il y a beaucoup de gens qui arrivent à faire du

Buzz positif. On a parlé des pigeons, qui, en quelque temps ont réussi à faire

connaître leurs revendications parce qu’il y a des vrais questions qui ce posaient,

il y a des vraies plaintes d’acteur du web et donc, ils ont créé un vrai Buzz. Il y

avait un agent de communication derrière mais voilà, l’objectif c’est vraiment de

pouvoir fédérer des personnes, de pouvoir relayer l’information. Pour cela, rien

de mieux que dire la vérité. Ne cherchez pas à mentir. Je veux dire tout est sur

internet. Donc, un moment soyez franc. Dîtes qui vous êtes. Quel est votre

message. Et si possible que le message soit drôle, quand on va sur internet, on a

envie de dire : « regarde cette vidéo est marrante » parce qu’il y a la personne qui

se moque de soi ou la personne  va  se moquer d’une situation, tout ne se prend

pas forcement au sérieux. Donc, on a envie de vidéos humoristiques. Pas

forcement de faire quelque chose de sexy, mais faites de quelque chose de

pertinente et drôle. Et donc, l’information va être retweeter sur tweeter, va être

relayer sur Facebook et des réseaux sociaux. Donc, l’objectif c’est de créer du

Buzz.

Pour ça il faut pouvoir générer une communauté. Et donc, pouvoir trouver les

personnes influentes  dans votre thématique, pouvoir discuter avec  eux et

pouvoir tout de suite interagir avec justement Facebook. Vous lui créez du Buzz

et vous créez votre page, tout de site, vous créer votre site internet. Vous créez

votre compte tweeter. Et vous incitez les internautes à le faire savoir. C’est ce

appelle le «call to action » vouloir dire, faites passer l’information. Rien qu’à

écrire ce texte, l’internaute il va dire, oui je vais le faire passer. Et donc, expliquez

pourquoi vous le faîtes. Ceci est très important. Tout le monde va sur internet et

va dire pourquoi on vous donne cette information, pourquoi je dois lire ça.

Expliquez que vous voulez, on peut prendre par exemple le mouvement des

pigeons. Ils ont réussi à faire vaxer le gouvernement en 24 heures. Comment ? en

se disant, voilà, il faut être plus de personnes qui aiment ce compte Facebook qui

rend le tweet l’information du « htag » pigeons, geonspi. Le gouvernement s’est

rendu compte. Ils ont dû changer leur projet de loi. Fantastique !

Donc, aujourd’hui, les internautes ont le pouvoir, vous allez le pouvoir. Nous

sommes dans le web 2.0. Vous avez la possibilité de discuter. Il y a des  blogs

pour ça, c’est gratuit. Il n’y a pas forcement de pub. Faites connaitre vos

problématiques. Faites connaître votre opinion  et créez le Buzz. . et c’est ça

l’objectif. C’est qu’en fait, avec très peu de budget, une personne, une association

ou une société est capable de générer une publicité de se faire connaître de façon

drôle et sympathique.

Ce Buzz est souvent généré par des personnes qui sont dans la communication,

qui sont dans le marketing et plus précisément dans le « community

management ». C’est vraiment un nouveau métier et de nombreuses entreprises

cherchent à avoir des personnes qui connaissent ce « community management »

pas forcément pour se faire connaître par des millions de personnes avec un

budget de zéro mais, pour se prémunir d’un éventuel Buzz négatif. Donc,

concrètement, Coca C ola a des millions de personnes qui aiment la page

Facebook. Il y a un moment, il essaie de dialoguer en expliquant que peut être

que coca cola c’est pas forcément la boisson qu’on doit boire tous les matins mais

que ça peut être désaltérant , ça peut avoir des avantages.

Donc, l’objectif c’est vraiment de se prémunir d’une mauvaise qu’on appelle e-

réputation et donc, en pouvant gérer sa notoriété sur internet. Aujourd’hui, tout

le monde a une identité et de plus en plus une identité numérique.

Donc, que vous vouliez ou pas, on va parler de vous. Donc, autant, bien expliquer

qui vous êtes, ce que vous faites, quelles sont vos qualités, mais aussi, vos défauts

pour qu’on puisse, qu’on va sur Google, taper votre nom, on puisse savoir qui

vous êtes. Une des façons de vous faire connaître qui vous êtes c’est d’utiliser

aussi les réseaux sociaux professionnels comme linkedLn, vous êtes en

formation, écrivez votre formation, écrivez quels sont les diplômes que vous

souhaitez passer, écrivez quel est votre cursus afin qu’on puisse vous trouver. De

plus en plus de personnes veulent voir ce qu’on dit de vous. Si vous avez un Buzz

négatif ça peut être défavorable pour un éventuel recrutement. Si vous expliquez

clairement votre parcours, si vous avez des recommandations de professeurs,

voir l’entreprise dans lequel vous avez travaillé, effectué votre stage ça peut

créer une sorte de Buzz positif et inciter les directions des ressources humaines

pour ne pas dire les DRH. Si cette personne semble intéressante, on va lui

proposer un entretien pour éventuellement lui recruter. Donc, aujourd’hui

générez votre Buzz.