La meilleure façon de faire un maximum de bénéfice  est la baisse du coût de production. Ce sont les pays du Sud tel que l’Afrique et l’Inde qui offrent cette opportunité. D’où le recours massif des entreprises à l’externalisation vers cette partie du monde.

 

Le phénomène en vogue

La Charge sociale et patronale que le gouvernement français impose ne permet pas de suivre le rythme infernal de la concurrence. Presque la totalité des entreprises qui arrivent à se maintenir à flot respectent ce slogan : minimum de dépense pour un maximum de profit. La concurrence asiatique est la plus forte. La stratégie consiste à chercher un pays où le coût de production se limite au strict minimum. C’est le secteur de l’informatique qui s’adonne à cette pratique. Le chiffre des entreprises françaises qui ont déjà choisi cette option dépasse les 70%. D’après les spécialistes, la différence de coût avoisine les 37%. Un gain énorme que les entreprises de référencement de site internet ont su profiter au maximum. Effectivement, la concurrence est devenue une véritable bataille rangée. Étant ouvert à tout le monde, sans la moindre restriction,  le web devient un outil indispensable pour mener à bien ses projets. Il offre, dans tous les sens du terme, une opportunité d’ouverture sur le monde.

 

Le transfert de compétence

Le transfert de compétence est la principale difficulté quand une entreprise spécialisée en référencement de site internet décide d’externaliser. Il ne faut pas oublier qu’externalisation signifie : confier un ou des partis de travaux à une autre entreprise située dans un autre pays où le coût de production est faible. Dans ce cas, même en formant de nouveaux salariés, ce coût reste encore nettement inférieur à ce qui se fait en France. Pour la plupart des entreprises française, l’externalisation se passe généralement dans des pays francophones comme Madagascar. L’accès aux technologies du web  permet ce transfert de compétence et de tâches. Effectivement ce transfert de compétence peut très bien en ligne. Le net est donc le fer de lance de l’externalisation. Cependant, la priorité est la recherche d’une équipe compétente pour un moindre salaire.

 

La démarche et les faits

L’investissement sur la logistique est également à moindre coût. Il suffit d’un parc informatique qui ayant une connexion à haut débit d’internet et le tour est joué. L’immobilier qui va héberger ces matériels n’a pas besoin d’une grande surface. Dans la grande majorité de cas, le pays d’accueil reçoit avec de très bonne intention toute sorte d’investisseurs qui veut bien donner un vrai coup de pouce à la création d’emploi local. Néanmoins, la gestion des ressources humaines est assez délicate puisque pour diriger des salariés locaux, il faut tenir compte de l’aspect culturelle des relations sociales et professionnelles. Une entreprise qui opère dans le référencement de site internet contourne ce petit problème en confiant la branche RH à un cadre local. Elle gagne beaucoup plus de temps en procédant de cette manière.